L’oeil nu (The Naked Eye) / 2016

L’oeil nu (The Naked Eye) est une performance décroissante autour de la disparition, dans laquelle un personnage multiple tente de se reconstituer.

De trois individus explorant un univers où tout semble leur échapper, en passant par deux personnes distinctes, qui se confondent progressivement dans un seul et même corps, flou et ubiquiste, le parcours de la pièce aboutit sur un homme dont le corps rétrécit inexorablement à mesure qu’il s’adresse au public.

Abordée comme une expérience visuelle et sonore aux effets réalisés avec la plus grande simplicité, la pièce joue continuellement de la frontière entre le réel et l’illusion.

Le mouvement et la dynamique qui traversent la pièce sont à l’image de la disparition, le temps de l’évaporation, d’une trace inscrite dans la buée.

Inspiré par la vitesse de la lumière, l’oeuvre de Luigi Pirandello et de Samuel Beckett, l’ensemble est une tentative d’emmener, avec humour et profondeur, le cri primal vers la méditation.

Première dans la Chapelle du Théâtre des Brigittines le 22 et le 23 mars 2016 dans le cadre du festival In Movement.

Le projet est co-produit par Charleroi Danses, Les Brigittines et réalisé avec le soutien du Budakunstencentrum (Kortrijk), Le Phare, Centre Chorégraphique National du Havre-Haute Normandie, le Théâtre de la Balsamine et la SACD.

Remerciements: Tijen Lawton, Benoit Armange, Eric Ronsse, Rodolphe Coster, Paola Pisciottano

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s